Assemblées Générales

Assemblée Générale 2017 > 25 mars

Aura lieu le :

Samedi 25 mars
Salle de la Fillature
de 14h à 18h
25400 Audincourt

Compte rendu de l'AG du 10/10/2016

Madame, Monsieur,

Tout d’abord, je tiens à remercier L’harmonie de Saint Vit et des Environs, son président Dominique Nicolin, son directeur Bruno Marmet ainsi que les membres du comité de nous accueillir ce soir pour cette réunion départementale.

  
Je salue la présence de :

- Mr Pascal ROUTHIER, Maire de Saint Vit
- Madame Annick JACQUEMET, Vice Président du conseil départemental et  conseillère départementale du canton de Saint Vit
- Madame Bouchra HABBACHE RESKI, directrice de la fédération musicale de Franche comté

Je vous présente les excuses de :

- Barbara ROMAGNAN, Députée
- Maurice LLURDA, Président de la fédération musicale de Franche comté
- Est également excusé : l'Orchestre d'Harmonie la Pastorale de Doubs

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

Je me suis amusé à faire une petite recherche sur les comptes rendus de nos assemblées départementales des 10 dernières années.

En 2006 on parlait déjà de la convention collective on demandait des formations pour les bénévoles, pour les professeurs. Depuis tout ce temps la fédération musicale de franche comté a rempli son contrat et je laisserai tout à l’heure la parole à notre directrice Bouchra pour vous présenter cela et vous parler de ce qui ce passe au niveau d’un collectif d’employeur qui se met en place.

En 2006, la délégation du Doubs organisait 7 stages (stages d’orchestres, de direction, master class d’instrument, des journées de formation pour les batteries fanfares, les chorales, des festivals d’orchestres juniors, les examens de fin de cycle etc…)

La proximité du terrain était à mon avis riche et fournie.

En 2016 nous avons organisé un stage de direction, et les examens !

Vous me direz que tout évolue rapidement dans la vie, je veux bien vous croire. Alors si tout évolue rapidement, on pourrait penser que les subventions aussi ! Vous avez compris que tout ce que nous faisions avant était possible grâce au subventionnement notamment du Conseil Général devenu depuis conseil départemental. Ce financement existe toujours mais il a un peu fondu !

Je ne veux pas disserter sur le côté financier car je pense qu’on en a suffisamment parlé durant nos réunions des dernières années.

Je veux plutôt me, nous poser la question de la véritable place et de la reconnaissance de nos écoles associatives, de nos orchestres d’harmonie, de nos batteries fanfares, de nos chorales, etc… 

J’étais ce vendredi (07/10/2016) à une journée de débats et d’idées intitulée «  écoles de musique et conservatoires, une dynamique de territoire » organisée par notre fédération régionale, Franche-Comté mission voix et le CNFPT. (Voir la page consacrée à cette journée ici)
Des directeurs de conservatoire, des politiques, des membres des services des conseils départementaux de la région, des directeurs d’écoles de musiques associatives se sont succédés à la tribune.

On peut alors constater que nos structures sont importantes aux yeux de tous. Ça, c’est le constat, la réalité ce n’est pas forcement si flagrante que cela.

Chaque semaine nos adhérents, nos responsables font le maximum pour atteindre un niveau d’excellence dans leur action musicale. Pour les dirigeants bénévoles de nos associations, c’est un travail à mi-temps voir à plein temps et de très grosses responsabilités notamment en matière de social. De plus, notre action est quelque part une délégation de service public.

Un maire dira toujours que la force vive de sa commune, c’est l’associatif.

On ne doit plus voir des mairies qui décident un jour de menacer, de supprimer la subvention à son harmonie et école de musique. Fait réel dernièrement dans le pays de Montbéliard où une certaine loi NOTRe, qui, par son nouveau découpage, met en péril une école de musique de 300 élèves.

On doit être aidé plus largement et ne pas se contenter d’attendre le résultat de la subvention qu’on reçoit toujours quand l’année scolaire est déjà commencée.
Et même si c’est la réalité on en a marre d’entendre tous les jours que l’état se désengage !!

Les ronds-points ou places de villages sont toujours aussi magnifiques, mais on est peut-être pas obligé de leurs mettre de belles statues !

Vous voyez,  je ne voulais pas parler de finances mais automatiquement mes doigts ont glissé sur mon clavier d’ordinateur !!

On ne pourra plus continuer à se battre, à se produire, à donner de la culture à tous et à toutes si nous n’avons pas la reconnaissance et l’argent pour le faire.

J’ai appris, ce vendredi dans cette grande réunion, que la loi NOTRe comportait un article N° 103 qui traite des droits culturels de chaque citoyen et qui dit : 

« La responsabilité en matière culturelle est exercée conjointement par les collectivités territoriales et l’État dans le respect des droits culturels énoncés par la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles du 20 octobre 2005 »

Peut-on y voir une entrée encore plus importante de la culture dans NOTRe vie de tous les jours ? C’est ma petite analyse mais elle n’engage que moi !

Pour terminer je voulais vous annoncer que j’ai été heureux de piloter notre équipe départementale pendant 10 ans - il me semble - et que j’ai décidé de passer la main ce soir lors des élections qui se dérouleront à la fin de cette assemblée.

Je vous remercie pour votre attention et passe la parole à Bouchra Habbache-Rezki afin qu'elle nous présente l'actualité des nombreux projets de la Fédération Régionale.

Laurent SILVANT
AG Délégation du Doubs
Saint-Vit, le 10 octobre 2016

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

ACTIONS 2016

1/ 11 élèves ont suivi les 3 stages d’initiation à la direction d’orchestre. Je remercie au passage les orchestres support qui ont permis aux stagiaires de mettre en pratique leurs acquis théoriques. Il s’agit de L’harmonie de Saint vit et des environs, de la Fraternité de Villers le lac et de l’Harmonie Municipale d’Audincourt.

2/ Un festival d'orchestre juniors devait avoir lieu en à Pont de Roide avec la précieuse collaboration de La fanfare d'Harmonie Rudipontaine.

3/ Les examens fédéraux
Je vous rappelle qu’actuellement, il existe :

8 centres d’examen pour les élèves se présentant en fin de 1er cycle : Audincourt, Baume les dames, Pierre fontaine/vercel, Ornans, Morteau, Jougne, Besançon, Saint Vit.
2 centres pour les élèves se présentant en fin de 2eme cycle : Belfort/Montbéliard et Besançon.
1 centre pour les élèves se présentant en 3eme cycle : Besançon
IC4 / ???? élèves en 2016
2c4 160
3eme cycle 94

Ces sessions d’examens sont très importantes pour les élèves, les écoles de musique et les professeurs. C’est un peu la carte d’identité de nos associations musicales.

4/ 2 orchestres d’harmonies du Doubs : La Fraternité de Villers le lac et la Lyre Vercelloise et l’Harmonie Municipale d’Audincourt ont joué dans le cadre du festival de musique international de Besançon. Depuis plusieurs années maintenant, nous avons un partenariat avec le festival. Ces 2 orchestres ont joué au kiosque Granvelle à Besançon le samedi 10 septembre. Nos 2 orchestres ont présenté un programme de haut niveau. La FMFC les remercie de leur collaboration.